Réseau Entreprendre
Espace André Mulliez
Roubaix 59100 France
Réseau Entreprendre
50.676037, 3.169522499999971
Retour aux témoignages
Témoignages de lauréats
Kelly Choi

Kelly Choi

Sushi Daily
Lauréate de Réseau Entreprendre Paris

1 000 collaborateurs en 3 ans !

Kelly Choi a suivi des études de mode au Japon, puis à Paris, avant de créer une entreprise de communication en France.

Dix ans plus tard, en 2010, jugeant son affaire trop dépendante de la conjoncture, elle lance Sushi Daily. Aujourd'hui, son entreprise compte plus de 200 kiosques implantés en grandes surfaces.

 

Une cuisine artisanale adaptée aux goûts locaux.

« Je cherchais à créer une activité qui me corresponde. Comme j'adore les sashimis, j'ai eu l'idée de créer des kiosques de cuisine japonaise artisanale au cœur des grandes surfaces. Tout est préparé avec des produits frais devant les clients. J'ai suivi une formation auprès de maître Yamamato, qui fut parmi les premiers à ouvrir un restaurant japonais à Paris. Sous mon impulsion, nous avons créé de nombreuses recettes. En plus des recettes traditionnelles, Sushi Daily en propose ainsi d'autres plus adaptées aux goûts occidentaux. Le midi, les Français aiment manger une salade. D'où l'idée de proposer un gros sushi en rouleau avec de la salade. En Espagne, à Santander, nous proposons par exemple un sushi spécial aux anchois.

 

L'image de marque d'un restaurateur, pas celle d'un supermarché.

Le premier kiosque a ouvert chez Carrefour à Lyon. A l'époque, c'est moi qui étais chef cuisinier. Aujourd'hui, Sushi Daily en compte plus de 200, dont 130 en France. Pour y parvenir, il a fallu convaincre la grande distribution de partager les investissements nécessaires à l'implantation de nos kiosques. Il faut compter environ 50 000 euros par point de vente. Cela nous a permis de nous déployer très rapidement. En échange, les supermarchés perçoivent une commission pour l'allocation de l'espace et l'accès à leur clientèle. L'idée, c'est que nos produits soient associés à l'image d'un restaurateur proposant des sushis de qualité au sein d'une grande surface, mais un restaurateur autonome vis-à-vis du magasin. D'ailleurs, nous gérons tout notre approvisionnement en interne.

 

Un accompagnement sur-mesure pour conquérir la grande distribution.

Pour ouvrir le premier kiosque, je n'ai reçu aucune aide financière. Avec mon mari et associé, Jérôme Castaing, nous avons envoyé au PDG de Carrefour un dossier synthétique de trois pages pour présenter l'offre Sushi Daily. Nous avons obtenu notre premier rendez-vous quelques semaines plus tard. Ensuite, le soutien de Réseau Entreprendre a été très utile pour assurer notre développement. Il a d'abord crédibilisé notre projet, auprès des banques notamment. Mais surtout, notre accompagnateur, Michel Léonard, ancien PDG du groupe Lactalis, connaissait tous les rouages de la grande distribution. Il nous a délivré de précieux conseils pour négocier avec elle. C'est aussi grâce à Réseau Entreprendre que nous avons ouvert un premier kiosque aux Galeries Lafayette, à Berlin. »