Réseau Entreprendre
Espace André Mulliez
Roubaix 59100 France
Réseau Entreprendre
50.676037, 3.169522499999971
Retour aux témoignages
Témoignages de lauréats
Paul-Adrien Menez, co-fondateur de Zéro Gachis

Paul-Adrien Menez

Zéro Gachis
Lauréat de Réseau Entreprendre Bretagne

La start-up anti gaspillage de la distribution

 

Notre projet consiste à packager l'achat responsable

L'idée que nous avons eue, avec mon frère et un ami d'enfance, est née lors d'un « start-up week-end » en Bretagne : permettre aux  magasins alimentaires de communiquer sur les remises appliquées aux produits proches de la date de péremption. Ce système n'existait pas alors qu'il y a une vraie demande : les consommateurs sont attentifs à leur pouvoir d'achat et à une consommation plus responsable. Notre plateforme leur permet de géolocaliser les produits et de réaliser des économies de 30 à 70%. Côté distributeur, il permet de diviser par 2 le gaspillage alimentaire ! Plus qu'un site de promotion, Zéro Gachis est une communauté de consommateurs qui ont envie d'agir pour une économie plus responsable.

 

Construire un projet d'entreprise, c'est d'abord oser en parler…

Quand j'ai une idée, j'en parle autour  de moi. Si elle fait écho, c'est qu'elle  est peut-être bonne. Pour Zéro Gachis  nous avons fait la même chose : nous  avons intégré l'incubateur produits de  Bretagne fin 2011 et obtenu nos premiers contacts avec des supermarchés pour tester l'idée. L'un des premiers à nous avoir suivis n'est autre que le Leclerc historique de Landernau. Nous aurions pu nous faire prendre l'idée bien sûr mais nous avions plus à y gagner à construire notre modèle in situ. Il ne faut pas craindre de parler de son projet d'entreprise.

 

… et surtout ne pas rester seul

Nous étions persuadés que pour réussir il fallait être entouré. Nous avons d'abord participé à plusieurs concours pour confronter notre projet aux regards de professionnels puis nous nous sommes tournés vers Réseau Entreprendre® quand notre projet était plus mûr. L'association nous a permis de rencontrer 5 chefs d'entreprises issus de milieux proches de notre secteur d'activité (fournisseurs alimentaires, entreprise à forte croissance, …). Ils nous ont éclairés sur les règles et la culture dans la grande distribution. Steven Guéguéniat, mon accompagnateur, m'apprend aujourd'hui le métier de chef d'entreprise. C'est important car je n'ai pas de background en gestion ou en management. Il m'aide par exemple à me poser les bonnes questions (protection de la marque, pacte d'actionnaires, …) ou me conseille pour préparer mon plan commercial, recruter et manager nos 2 premiers collaborateurs

 

Quels conseils donner à un créateur de start-up ?

S'entourer. Une start-up, c'est des hauts et des bas. Le fait d'être entouré et d'être trois, avec des compétences complémentaires, permet de nous épauler dans les moments difficiles, de nous challenger. Seul, j'aurais été 10 fois moins vite. Créer une entreprise c'est très motivant : j'ai hâte de me lever tous les matins et de savoir que mon activité crée de la valeur.