Réseau Entreprendre
Espace André Mulliez
Roubaix 59100 France
Réseau Entreprendre
50.676037, 3.169522499999971
Retour aux témoignages
Témoignages de lauréats
Séverine  Padovani

Séverine Padovani

L’Atelier de l’Audomarois
Lauréate de Réseau Entreprendre Côte d’Opale

D’un licenciement économique à la création de 40 emplois

Ancienne responsable du bureau d'études de Texomer, Séverine Padovani a décidé de relancer l'activité à son compte en créant L'Atelier de l'Audomarois.

“En avril 2013, lorsque Texomer a été placée en liquidation judiciaire, tout est allé très vite. S'il était inenvisageable pour moi de créer une activité de production à l'étranger, comme celle de Texomer en Tunisie, j'étais convaincue que le bureau d'études conservait tout son potentiel. J'ai alors demandé à la douzaine de personnes sous ma responsabilité si elles étaient prêtes à me suivre. Toutes l'étaient et le sont encore aujourd'hui. Sans cela, je ne me serais pas lancée dans la création d'un bureau d'études. J'ai besoin de pouvoir m'appuyer sur le savoir-faire et les compétences de mon ancienne équipe. S'il est impossible de toutes les embaucher au démarrage, c'est mon objectif à terme. Mon cabinet d'expertise comptable, qui est aussi celui de Texomer, a d'abord validé mon projet. Réseau Entreprendre Côte d'Opale a ensuite suivi. L'Atelier de l'Audomarois est créé en janvier 2014. Ayant été responsable du bureau d'études de Texomer pendant neuf ans, plusieurs anciens fournisseurs, mais aussi des clients importants, comme Monoprix, Cacharel ou Sonia Rykiel, ont accepté de me faire confiance. J'ai souhaité aussi m'ouvrir à des créateurs indépendants de dimension plus modestes, à qui je propose en plus notre unité de production. Je constate qu'il y a de la demande pour ce type de prestation complète, à l'image de Risu Risu, marque de vêtements pour enfants en coton biologique.

 

À terme, je vais embaucher toute mon ancienne équipe !

 

Mon accompagnatrice, Sylvie Friocourt a lancé KFB Solidaire il y a 25 ans, une entreprise spécialisée dans le recyclage de textiles. Elle m'a notamment fait comprendre l'intérêt de diversifier mon activité pour mieux la consolider. A l'automne dernier, j'ai ainsi créé ma propre marque de vêtements pour enfants, La2la. Le style se veut intemporel pour ne pas être dépendant des effets de mode. Les premiers retours sont encourageants. Mais, il n'est pas question de mettre en danger le bureau d'études. J'ai donc décidé, pour le moment, de distribuer la marque exclusivement avec des vendeurs à domicile indépendants (VDI). Réseau Entreprendre m'a aidé pour établir des modèles de contrat de travail solides sur le plan juridique. En 2015, je projette d'embaucher entre 30 et

40 VDI pour développer la marque La2la. Sur le bureau d'études, qui demeure le cœur de l'activité aujourd'hui, mon mari a intégré l'équipe et j'ai repris 3 anciennes salariées de Texomer. Je vise d'en recruter au moins 2 de plus cette année”.