Accompagner

Pour atteindre son objectif d’accompagner toujours plus de lauréats, de les pérenniser, de créer de nouveaux emplois durables et, ainsi, de participer au développement économique de notre territoire, Réseau Entreprendre® Vendée peut compter sur la générosité et l’implication de ses 220 membres chefs d’entreprise.

Si Réseau Entreprendre® n’avait pas été créé par André MULLIEZ, c’est un vendéen qui aurait pu créer une telle organisation, tant nous partageons en Vendée le même objectif et les mêmes valeurs :

L’important, c’est la personne. Le principe, c’est la gratuité. L’esprit, c’est la réciprocité

En fonction de ce qu’il aime, de ses compétences, ou du temps disponible, le membre de Réseau Entreprendre® Vendée a plus d’une possibilité pour se sentir utile et prendre du plaisir dans son action bénévole.

Outre les commissions, chacun peut s’investir dans les temps forts du parcours du lauréat, à savoir :

Le Comité d’Engagement : sont regroupés autour du porteur de projet, des membres et des partenaires, votants ou invités, qui écoutent, débattent et votent, pour décider si le porteur de projet devient lauréat, le montant du prêt d’honneur et surtout, la nature de l’accompagnement recommandé pour que le lauréat réussisse. A chaque comité d’engagement, tous les membres sont sollicités, chacun peut s’inscrire et une sélection est proposée pour une mixité des profils.

L’Accompagnement : C’est la mission majeure de Réseau Entreprendre®, sa valeur ajoutée, son ADN. Il s’agit d’être au côté d’un lauréat tous les mois pendant 2 ans, à raison de 2 heures d’échange, de suivi de tableaux de bord, de réflexion, de partage d’expériences, pour éviter la solitude du dirigeant. Au niveau national, 93% de survie des lauréats à 3 ans et 84% à 5 ans.

Le Groupe d’Aide à la Réflexion (GAR) : Face à une problématique précise (difficulté, développement ou question), lorsque le lauréat a besoin d’un soutien dans sa réflexion ou prise de décision, un GAR peut être organisé. Pour cela, des membres sont sollicités par rapport au sujet, puis regroupés autour du lauréat pour un échange constructif, bienveillant et devant l’aider dans sa décision.

Le Comité d’Avenir : Particularité vendéenne, le lauréat au bout de ses 2 années d’accompagnement, passe en Comité d’Avenir. Le lauréat fait un point à 2 ans (réalisé, évolution, accompagnement, chiffre d’affaires, emplois créés…) et propose un plan à 3 ans (avenir) pour son entreprise. Pour réussir dans ces 3 nouvelles années, le lauréat peut voler de ses propres ailes et devenir Membre d’Avenir (réciprocité) ou demander un ré-accompagnement pour une durée à définir. L’accompagnateur peut être le même ou différent, et les objectifs très variés.