Le comité d’engagement de REB ! Une nouvelle aventure pour l’Assiette d’Arthur et Alex …

Après plus d’un an d’échanges, de rencontres et de partages avec André Renard, Arnaud Gravel et Pascal Arbault, Géraldine Pourtier et Thierry Rizza au sein de REB ou bien en dehors lors d’événements plus ou moins officiels, ils annoncent en Septembre 2017 que nous pourrions être présentés en comité en début d’année 2018 !

A partir de ce moment tout s’accélère, BP, canvas, présentations PPT… tout y passe ! Après plusieurs allers-retours avec notre instructeur Pascal, notre dossier est présenté et soumis à acceptation. Le verdict tombe : nous pouvons nous présenter le 16 janvier 2018 à l’oral. Première étape.

Arthur part en voiture de Nevers et doit me récupérer à la gare de Dijon car j’étais en déplacement sur Limoges. Et là … terreur au micro de la SNCF … on m’annonce que « la locomotive a un problème et nous ne savons pas quand nous repartirons ».  Arrêté en pleine voie quelque part entre Orléans et Paris, les minutes défilent … puis les heures. Ayant plus de 6h de retard, c’est donc seul qu’Arthur se présente au comité d’engagement devant un jury aux aguets.

« Simplicité et authenticité » sont deux de nos valeurs d’entreprise et pour faire les originaux nous avons décidé d’y aller sans support de présentation (nous n’en étions pas à notre premier coup d’essai).

Dès les premières bafouilles, Arthur comprend l’erreur stratégique … Une fois le pitch terminé, vient le temps des questions et plus particulièrement la partie financière qui manquait cruellement d’arguments et ne contenait pas assez de KPIs.

Le temps des délibérations semble interminable. Arthur attend dehors avec Anne Céline Renard que les membres prennent leurs décisions. Les bruits et les haussements de voie émanant de la pièce attestent une fois de plus que notre projet est clivant et que la présentation n’a pas été à la hauteur pour lever définitivement les doutes.

La porte s’ouvre à nouveau, Arthur est convié à venir écouter le verdict. L’ambiance est pesante et le verdict sans détour « Nous ne pouvons pas vous faire lauréat en l’état et vous demandons de nous refaire une présentation dans deux semaines avec cette fois-ci un support visuel et surtout chiffres ».

OUF ça n’est pas passé loin de la correctionnelle.

A présent deux semaines pour rectifier le tir. Au boulot !

Nous nous remettons à travailler avec Pascal, André, Arnault, Géraldine et Thierry Rizza. Anne Céline et Jérome Deliry nous envoient les points à creuser. Nous travaillons sur le dossier mais avons à gérer l’ouverture de notre nouveau point de vente qui intervient 3 semaines après donc le travail s’amoncèle et il est de plus en plus compliqué de fournir des documents en temps et en heure pour avoir des retours avant le jour J.

Nous fournissons les documents 4 jours avant le comité. La veille un appel à sceller le sort de notre nuit… blanche. En effet les documents fournis manquent de clarté. À force d’avoir la tête dans le guidon, les choses qui nous paraissent logiques et acquises ne le sont pas forcément car elles peuvent provenir d’autres documents auxquels les membres du jury n’ont pas accès.

Nous travaillons la nuit durant avec Thierry et Arnault pour collecter et faire ressortir clairement les infos. (Un grand merci une fois de plus)

7h du matin, cette fois ci nous sommes tous les deux prêts et au volant de notre fidèle Duster qui ne tombe jamais en panne lui. Nous avalons les quelques 200 km qui nous séparent de Dijon en répétant inlassablement notre présentation.

Je manque de vomir à force de lire et de regarder l’ordinateur dans les virages morvandiaux et Arthur de nous tuer en se concentrant plus sur son texte que sur la route.

10h15 arrivée millimétrée dans les bureaux de REB. Une dernière répétition grandeur nature puis c’est le moment !

La présentation se déroule sans encombre dans un climat de bienveillance. Nous sentons que nous sommes mieux préparés et que la présentation en support apporte la cohérence nécessaire à la compréhension.

L’attente du verdict est toujours aussi stressante. La porte s’ouvre, des sourires sur les visages … Nous sommes lauréats de REB !

La pression retombe !  Nous prenons la mesure de la chance offerte sur la route du retour car au-delàs du prêt en fond propre, nous sommes accompagnés par deux personnes aux talents et aux compétences indéniables, nous permettant ainsi de lancer notre activité plus sereinement.

Moralité : Si vous souhaitez être lauréat, venez armés et donnez le maximum de vous-même car les personnes en face de vous s’apprêtent à le faire pour vous !

Arthur et Alexandre, lauréats 2018. « l’Assiette d’Arthur&Alex »