1. Quel est ton parcours ?

J’ai 57 ans et je suis originaire de Leuven. Je suis ce qu’on dénomme un francophone de Flandre. Je pense dés lors avoir les deux sensibilités tant néerlandophone que francophone.
Après une formation en Sales & Marketing je me suis lancé dans la vie professionnelle. J’ai travaillé pendant plus de 25 ans dans le secteur pétrolier. J’ai au fil de années évolué vers un poste de Sales & Operations Director Western Europe de Nynas AB (groupe pétrolier scandinave actif en B2B).
Depuis 2012, je suis actionnaire de TAMAWA. Cette PME bruxelloise et spécialisé dans le design industriel et l’usinage de pièces.
Depuis 2015, je suis Partner du bureau PLATINIUM Executive Search.

 

2. Peux-tu nous présenter les activités de ton entreprise et comment t’est venue l’idée de la développer ?

En réalité tant pour TAMAWA que pour PLATINIUM Executve Search j’ai pris le train en marche.
Avant de rentrer dans le capital de ces deux entreprises j’ai murement réfléchi mon choix. Mon objectif étant d’assurer le développement commercial des deux entités tout en assurant une gestion rigoureuse au quotidien.
TAMAWA développe ses propres productions et travaille en sous-traitance pour des entreprises de renom. La particularité de TAMAWA est de travailler sur des petites séries en produisant en local depuis notre atelier de Bruxelles (Anderlecht).

PLATINIUM Executive Search se concentre sur la recherche de cadres de middle management à C-Level. Nous recrutons tant pour des multinationales que pour des PME locales. C’est actuellement mon activité principale.

 

3. Quel a été l’élément déclencheur pour toi pour entreprendre ?

L’envie d’autre chose. J’avais fait le tour du fonctionnement d’une multinationale.
Bien entendu elles offrent pas mal de possibilités mais cela passe aussi par mal de contraintes : réunion improductives, créativité limitée, lenteur à la prise de décision). J’avais également besoin de plus de liberté. Cet aspect est essentiel.
Depuis 2012, je me concentre plus sur de l’entrepreneuriat.
Je fais d’ailleurs partie du comité organisateur de l’Entrepreneurship club de l’INSEAD Belgium.

 

4. Pourquoi rejoindre REB ? Qu’est-ce qui t’a donné envie de t’engager en tant que membre accompagnateur ?

C’est dans la lignée de mes activités actuelles.
J’espère partager et accompagner de nouveaux projets.
L’echange avec des plus jeunes est pour moi primordial.

 

5. Un conseil à tous les (futurs) entrepreneurs  ?

N’attendez pas pour vous lancer.