1. Quel est ton parcours ?

Détenteur d’un master en biologie moléculaire et un en littérature française (option écriture de cinéma) à l’ULB, j’ai commencé fin des années 80 une activité de consultant informatique indépendant ainsi qu’une carrière de journaliste de cinéma.
Au début des années 90, je fonde avec des amis Cinopsis, une asbl proposant des événements autour du cinéma ainsi que des critiques de films.
Parallèlement, je lance en 1997 avec 3 autres collaborateurs, Uchrony, une entreprise active dans le domaine du web, que je dirige jusqu’en 2014.
En 2015, Uchrony est racheté par Business & Decision (B&D) et je m’engage à leurs côtés comme practice manager de la division Web & Mobile (anciennement Uchrony).
Actuellement, je gère Synapse, le lab d’Innovation de B&D tout en continuant ma carrière de journaliste de cinéma et en accompagnant depuis près de 3 ans de jeunes étudiants entrepreneurs au sein de l’Yncubator, un incubateur étudiant situé à Louvain-La-Neuve.

2. Peux-tu nous présenter les activités de ton entreprise et comment t’est venue l’idée de la développer ?

Spécialiste dans la conception des bases de données et d’applications client/serveur au début des années 90, je me suis très vite retrouvé embarqué en tant que freelance dans la conception des premiers sites Internet en Belgique (Le Soir, La Bourse de Bruxelles, etc) vers les années 94-95. Avec 3 autres co-fondateurs, nous avons vu le potentiel qu’offrait Internet et le web à l’époque et nous avons décidé de nous lancer dans l’aventure en février 1997 en créant la société anonyme Uchrony, une société spécialisée dans la création de sites liés à des bases de données.

3. Quel a été l’élément déclencheur pour toi pour entreprendre ?

La curiosité est le premier élément qui m’amène à entreprendre de nouvelles choses. Ensuite c’est la passion de ce que je fais qui me permet d’aller jusqu’au bout de mes idées et enfin le fait de rester tout le temps attentif aux nouvelles possibilités offertes par notre monde me maintient constamment en éveil.

4. Pourquoi rejoindre REB ? Qu’est-ce qui t’a donné envie de t’engager en tant que membre accompagnateur ?

Echanger des points de vue, partager les connaissances de mes différents domaines d’activité, une certaine vision de la vie, pouvoir aider les plus jeunes qui se lancent, voilà des motivations que j’ai depuis longtemps, mais que j’ai envie depuis quelques années de mettre au service du plus grand nombre d’entrepreneurs.

5. Un conseil à tous les (futurs) entrepreneurs  ?

Il faut aimer le risque (tout en le réduisant le plus possible), aimer ce petit côté frisson d’adrénaline qui anime tout un chacun lorsque l’on s’élance dans sa passion, dans des sentiers encore inconnus, encore à découvrir, tout cela en s’entourant le mieux possible et en gardant toujours sa curiosité première.