1. Quel est ton parcours ?

Cadre commercial au sein du groupe Axa de 1987 à 2002.
Associé au sein du cabinet Consult life devenu Elitis puis Wilink de 2003 à 2013.
Founder et Partner de Wellfin de 2013 à ce jour.

 

2. Peux-tu nous présenter les activités de ton entreprise et comment t’est venue l’idée de la développer ?

Volonté de créer une entreprise de conseil en planification financière basée sur le fait de se faire rémunérer sur le temps consacré aux clients plutôt que sur des commissions liées aux produits recommandés. Passer d’un modèle de vente de produits à une vente de services propre à toute profession libérale. Ce modèle est et reste unique sur le marché belge.

 

3. Quel a été l’élément déclencheur pour toi pour entreprendre ?

Saturation quant au fait de devoir conseiller des clients sur base d’objectifs commerciaux imposés par l’actionnaire ou l’employeur souvent en opposition avec les intérêts du client.
Démission en 2013 avec une clause de non-concurrence de 6 mois m’ayant permis de repartir d’une feuille blanche pour la construction du business model Wellfin.

 

4. Pourquoi rejoindre REB ? Qu’est-ce qui t’a donné envie de t’engager en tant que membre accompagnateur ?

Remise progressive de mon portefeuille de clients et des responsabilités au sein de Wellfin afin de pouvoir me consacrer à d’autres projets de vie. Le partage de mon expérience auprès de jeunes entrepreneurs est un de ces projets. Les rencontres, les échanges d’expérience avec d’autres chefs d’entreprises et candidats entrepreneurs m’intéressent. J’ai une certaine expérience à communiquer mais j’ai aussi le sentiment que je recevrai au moins autant que ce que je pourrai modestement apporter.

 

5. Un conseil à tous les (futurs) entrepreneurs  ?

Candidat doit avoir une vision claire de son projet sur le long terme et s’y tenir.
Savoir s’entourer de bons conseils (mentors, spécialistes dans les domaines où l’on est moins fort).
Avoir un réservoir d’enthousiasme et de courage.
Oser.
Profiter de ses erreurs et de ses échecs, car c’est cela qui fait l’expérience.