1. Qui êtes-vous ?

Arnaud Henroz (« Colonel ») et Arnaud Gustin (« Gustave »)

2. C’est quoi Colonel Gustave ? Comment vous est venue l’idée de ce projet ?

Nous avons lancé une boite qui fabrique et commercialise des nouvelles croquettes pour chien (et bientôt chat), qui ont la particularité d’être vraiment saines et dont les ingrédients viennent en grande majorité de champs et élevages locaux. 95% des ingrédients de la recette suivent l’idéologie du régime locavore et proviennent d’un rayon de 160km.

L’idée nous est venue après que Sierra, chiot accueilli par Arnaud Henroz en février 2020, ne veuille pas manger les croquettes conseillées par l’élevage dans laquelle Colonel a été la chercher. Le constat était, en se renseignant, que les croquettes proposées sur le marché étaient, en grande majorité, mauvaise pour la santé des chiens, et avaient un impact carbone très conséquent, les ingrédients venant des 4 coins du monde.

3. Votre parcours en quelques mots ?

Arnaud Henroz est diplômé en marketing et a depuis lors travaillé dans 3 PMEs/startups, les renforçant dans leurs parties commerciales/sales.

Arnaud Gustin est ingénieur de gestion et a travaillé 2 ans dans une société de consultance pour des projets axés Supply Chain.

4. Quel a été l’élément déclencheur pour entreprendre ?

L’envie, depuis longtemps, de créer quelque chose et travailler pour soi-même. Plus récemment, au tout début de la crise Covid, Colonel a été mis au chômage temporaire et Gustave venait de remettre sa démission, s’étant rendu compte que le boulot de consultant, et passer 9h par jour derrière son ordinateur, n’était pas fait pour lui.

5. Quelle est votre vision pour Colonel Gustave dans 3 à 5 ans ?

Nous allons élargir notre gamme de produit et procéder, dans quelques mois, à une expansion géographique. Notre but, d’ici 5 ans, est d’engager une dizaine de personne et d’avoir 1% des parts de marché de la croquette en Belgique. Nous avons également comme objectif d’exporter notre marque vers les pays limitrophes d’ici 3 ans.

6. Quelles sont vos attentes en rejoignant Réseau Entreprendre Bruxelles ?

Nous voulions dans un premier temps rejoindre le réseau dans l’optique de trouver une personne qui pourrait nous épauler (à raison d’une ou deux fois par mois), en nous sortant la tête du guidon et en discutant avec nous de choix stratégiques plus généraux et nous fixant quelques objectifs.

Nous aimerions pouvoir bénéficier des conseils avisés d’un expert en marketing digital, domaine très important dans la vente de croquettes pour chien et chat car il y a énormément de concurrence et qu’il faut s’en démarquer intelligemment.

Enfin, nous voulions rejoindre le réseau pour faire des connaissances dans le monde de l’entrepreneuriat  et pouvoir participer à des conférences sur des thèmes nous permettant de grandir.

En savoir plus sur Colonel Gustave : https://www.colonelgustave.com