1. Quel est ton parcours ?

Formation business school France & finance à la Skema Business School à Lille,

Audit & controlling au Niger et en Arabie Saoudite pendant 2 ans,

Account manager banque entreprises à Lille pendant 3 ans,

Développement d’une filiale d’un retailer français en Espagne pendant 4 ans,

Création d’une société prestaire de service BtoB: réalisations des inventaires physiques principalement pour des retailers en Espagne pendant 21 ans,

Développement de l’activité en France, Italie, Suisse et d’autres pays européens. Cession des activités entre 2019 et 2020.

Arrivée à Bruxelles en mai 2021. Démarrage d’une formation d’administrateur d’entreprises et de coaching systémique.

 

2. Peux-tu nous présenter les activités de ton entreprise et comment t’est venue l’idée de la développer ?

l’activité est l’outsourcing des inventaires physiques.

Partant du constat que : la réalisation « improvisée » une ou 2 fois par an des inventaires par les équipes internes pouvait être considérablement optimisée avec la spécialisation : la qualité et les garanties apportées par les procédures et contrôles / optimisation des couts approches logistiques / rapidité / productivité / supports informatiques.

Et en intégrant le paradoxe suivant : l’évolution vers des chaines et systèmes informatiques toujours plus performants au service notamment de l’optimisation des stocks, amène une plus grande nécessité de constater régulièrement les écarts avec la réalité ;  pouvoir réajuster au plus vite les données théoriques afin de garder une connaissance précise des stocks garantissant à tout moment  l’optimisation des ventes.

En 1999, il y avait très peu d’acteurs en Europe hors UK capables d’offrir ces services. Et aucun en Espagne.

 

3. Quel a été l’élément déclencheur pour toi pour entreprendre ?

L’envie 

1/ De se confronter à soi-même : être responsable, sans excuse ou victimisation (un chef médiocre, une  stratégie inadaptée, un collègue négatif …).

2/ De créer, conceptualiser, réaliser, apporter des solutions, fédérer.

 

4. Pourquoi rejoindre REB ? Qu’est-ce qui t’a donné envie de t’engager en tant que membre accompagnateur ?

La transmission, le partage et la confrontation des idées au service de pistes ou solutions pour agiliser le développement d’ organisations entreprenariales.

Par exemple, j’imagine :

-Pouvoir apporter des questions et réflexions judicieuses et pertinentes pour favoriser l’émergence de solutions justes, adaptées et ambitieuses. 

-Sortir quand nécessaire du cadre habituel, connu et répété de l’organisation ; ou aussi parfois, aider à se reconnecter avec des basics pour re-simplifier.

-Contribuer au discernement, à la prise de recul, à l’ouverture sur des environnements multiculturels pour appréhender l’international.

-Développer la capacité de s’affranchir de certaines limites posées souvent de manière inconsciente dans l’organisation.

-Favoriser la confiance dans les changements et encourager dans les challenges difficiles et requérant de l’ambition.

 

5. Un conseil à tous les (futurs) entrepreneurs  ?

3 conseils ! 

– Observer ses échecs et  réussites sans faux semblant, sans jugement, et avec bienveillance : l’entreprise est un formidable vecteur pour apprendre à mieux se connaitre et croitre personnellement.

-Ne pas trop tarder dans le développement pour rechercher les formes de conseils et  gouvernance adaptées.

-Être à l’écoute du juste timing. Les meilleures approches, décisions, engagements sont accompagnés de succès si lancées et finalisées dans le bon timing