Olivier de la Chevasnerie, Président de Réseau Entreprendre, et Grégory Desmot, Directeur du Portail Collaboratif chez Cegid, ont signé le 15 octobre une convention de partenariat national. Cegid s’engage ainsi auprès des PME et Startups en partageant son savoir-faire en matière de digitalisation des outils de gestion.

 

Rencontre avec Grégory Desmot, Directeur du Portail Collaboratif chez Cegid qui nous explique pourquoi Cegid a choisi Réseau Entreprendre pour accompagner les entrepreneurs dans leur digitalisation.

Vous avez à cœur d’accompagner les dirigeants dans la digitalisation de la gestion de leur entreprise. En quoi est-ce un facteur de réussite ?

Les dirigeants qui se lancent aujourd’hui dans une aventure entrepreneuriale ont tous en commun de se lancer avec des offres digitales, disruptives, en réfléchissant à la qualité de leur produit et à la meilleure expérience à offrir à leurs clients pour qu’ils accèdent à leurs services. Ils oublient cependant souvent de se « digitaliser eux même », de rendre leur processus de gestion plus simple, plus rapide et plus efficace. Or les gains de productivité liés à la numérisation des événements de gestion (promouvoir son offre, facturer ses clients, se faire payer, relancer, comptabiliser, piloter ses indicateurs de gestion, anticiper sa trésorerie, etc..) sont considérables et sont souvent à l’origine du succès de jeunes entreprises les plus performantes. Notons que la moitié des défaillances de jeunes entreprises en France n’a pas pour origine un défaut de commande ou de chiffre d’affaires, mais un défaut de gestion et d’anticipation. Cegid souhaite donc aider ces jeunes dirigeants à s’équiper, pour leur réussite, de solutions de gestion digitales, plus simples d’usage et plus accessibles financièrement.

 

Pouvez-vous nous donner des illustrations concrètes ?

Les cas sont aussi nombreux qu’il existe d’entreprises, mais citons quelques cas exemplaires, :

  • La présence multicanal: un commerçant ne peut pas de nos jours exister que par sa présence physique, il doit ouvrir son champs de prospection sur Internet, il est donc important de lui permettre d’ouvrir son site de commerce électronique de manière très simple et de le connecter avec ses autres outils de gestion.
  • L’accès aux services financiers: les entrepreneurs n’ont plus le temps de se déplacer et de rencontrer tous les acteurs financiers « historiques », qui l’aideront plus ou moins rapidement à obtenir un financement ou une avance de trésorerie. Le digital doit aider l’entrepreneur à mieux piloter sa trésorerie. Ainsi ils doivent être en mesure de souscrire à des prêts bancaires, garantir leurs factures, faire appel à de l’affacturage, et ainsi piloter leur trésorerie par anticipation.
  • L’aide au développement commercial : les clients cherchent spontanément sur internet pour répondre à leurs besoins, et viennent vous voir très informés sur vos offres et celles de vos concurrents. Savoir profiter des réseaux sociaux, gérer sa présence en ligne sur les sites les plus influents est désormais essentiel, mais les offres sont nombreuses.
  • Le pilotage de son entreprise en temps réel avec son expert-comptable : les données produites par l’expert-comptable sont souvent rétroactives (bilans, liasses, plaquettes, …), il est donc important de permettre à l’entrepreneur de partager en temps réel ses données de gestion avec son expert-comptable, qui a ainsi la possibilité de le conseiller de manière plus proactive et d’anticiper avec lui ses décisions. Plus aucun dirigeant ne peut piloter rétroactivement son activité aujourd’hui.

La multiplication des solutions digitales est en marche, mais elle ne fera pas de l’entrepreneur un super-héros, qui aura toujours besoin d’accompagnement et de comprendre les données que ces outils digitaux produisent. C’est pourquoi Cegid a développé des solutions innovantes pour accompagner l’entrepreneur, notamment à travers une offre inédite le portail.cegid.com qui est une plate-forme collaborative avec les meilleures solutions digitales. Bien entouré et digitalisé, le dirigeant entreprendra ainsi bien mieux.

  Bien entouré et digitalisé, le dirigeant entreprendra ainsi bien mieux.

 

Pourquoi avez-vous choisi de vous associer à Réseau Entreprendre pour soutenir cette démarche de gestion collaborative des entreprises ?

Tout d’abord je suis membre de Réseau Entreprendre depuis quelques années à Paris et j’ai eu l’occasion de travailler de longues années avec Réseau Entreprendre Maroc, avec lequel j’ai mené de nombreuses actions pour aider la réussite des jeunes entrepreneurs. J’ai donc pu objectivement observer l’envergure des actions de Réseau Entreprendre au quotidien auprès de centaines de dirigeants, et ce qu’il pouvait de manière très pragmatique apporter comme conseil et soutien aux entrepreneurs. Il y a bien évidement et heureusement d’autres réseaux d’appuis à l’entrepreneuriat en France, mais j’ai retrouvé chez Réseau Entreprendre les mêmes valeurs et la même ambition que je souhaite partager avec mes équipes : aider l’entrepreneur à être mieux entouré pour mieux décider. La diversité des intervenants et des accompagnateurs de Réseau Entreprendre (grands patrons, comptables, juristes, Drh, entrepreneurs, commerciaux…) montre combien l’entrepreneur a besoin, pour réussir, de conseils variés, de points de vus différents, pour prendre finalement ses propres décisions.

  La diversité des intervenants et des accompagnateurs de Réseau Entreprendre montre combien l’entrepreneur a besoin, pour réussir, de conseils variés, de points de vus différents, pour prendre finalement ses propres décisions.