Nathalie Hutter-Lardeau est une femme passionnée par les sujets de nutrition et de santé de son agence. Mais elle est tout aussi passionnée par l’entrepreneuriat et la place des femmes dans cet univers. Rencontre avec une femme d’engagement et d’actions.

 

Vous êtes chef d’entreprise et membre de Réseau Entreprendre.Pouvez-vous nous raconter votre parcours entrepreneurial ?

Après 7 années passionnantes au marketing chez Lactalis, j’ai créé mon agence de conseil en communication et marketing dans le domaine de la santé alimentaire. J’ai préféré me lancer dans l’entrepreneuriat plutôt que de faire une évolution hiérarchique classique. Aujourd’hui, je sais que j’ai fait le bon choix car ma créativité est ma plus grande force et je n’aurai pu l’exprimer totalement dans une très grande entreprise ni développer autant mon réseau d’expertise.

J’ai préféré me lancer dans l’entrepreneuriat plutôt que de faire une évolution hiérarchique classique. Aujourd’hui, je sais que j’ai fait le bon choix. 

Vous avez rencontré des réseaux d’entrepreneurs en pleine crise économique (2008). Puis Réseau Entreprendre Pourquoi avez-vous choisi d’y devenir bénévole ?

Mon entreprise a été touchée par la crise de 2008 ; aussi difficile que cette période ait été, elle a eu une conséquence positive : me pousser à sortir davantage de mon entreprise et aller à la rencontre des réseaux de dirigeants. J’ai décidé de rencontrer des structures implantées en local comme l’APM et la chambre de commerce. Quand j’ai rencontré l’association Réseau Entreprendre Mayenne, j’ai tout de suite vu que les valeurs de solidarité, de partage et d’écoute résonnaient avec les miennes. J’ai également été touché de voir que le sujet de la mixité y était important.

Quand j’ai rencontré l’association Réseau Entreprendre Mayenne, j’ai tout de suite vu que les valeurs de solidarité, de partage et d’écoute résonnaient avec les miennes. 

L’entrepreneuriat féminin est un sujet qui vous est cher. Qu’avez-vous envie de faire passer comme message ?

Je ne viens pas d’un milieu entrepreneurial et pourtant aujourd’hui j’ai une agence de 14 salariés, j’ai un mari et des enfants ; mon parcours entrepreneurial m’a beaucoup épanouie ! J’aimerai que mon exemple donne envie à d’autres femmes de se lancer.

mon parcours entrepreneurial m’a beaucoup épanouie. 

Pensez-vous qu’il est plus facile de créer aujourd’hui ?

J’ai démarré mon activité il y a plus de 15 ans dans une période économique plus fleurissante mais il y avait moins d’aides qu’aujourd’hui. Je recommande vraiment aux entrepreneurs d’entrer dans des réseaux pour être soutenu et accompagné.

Je recommande vraiment aux entrepreneurs d’entrer dans des réseaux pour être soutenu et accompagné. 

Comment vous investissez-vous chez Réseau Entreprendre Mayenne ?

Je participe à la vie de l’association notamment sur les sujets liés à la communication, aux recrutements des bénévoles et je participe au niveau national au groupe de travail Wom’energy (démarche de soutien à la mixité). J’ai également eu la chance d’accompagner des entrepreneurs ; j’ai eu le sentiment d’être tout autant accompagné en retour !

Vous faites partie de la délégation française au Young Entrepreneurs’ Alliance – G20 des jeunes entrepreneurs qui se tient cette année au Japon ; quelles sont vos attentes ?

Il s’agit d’une délégation de 36 jeunes dirigeants de Start-up, PME, ETI françaises qui rejoindra au Japon 600 jeunes entrepreneurs des pays du G20. Faire part de cette délégation est une chance extraordinaire ! C’est l’occasion pour moi de vivre une mission de prospection à l’export et de participer à l’élaboration des recommandations en faveur de la croissance, de l’emploi et de l’innovation pour une société durable qui seront présentées aux Chefs d’Etat des pays du G20.

L’occasion également par mon parcours de donner envie aux femmes de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

 

 

X

Découvrez le livre blanc "L'association premier actif de votre entreprise"