Marie-Laure Brunaud , une membre active lancée à fond !

Le logo de son entreprise est noir et orange, mais ce n’est pas en Harley Davidson que la créatrice d’entreprise s’est lancée dans les affaires. Passionnée de BMX, la spécialiste en sécurité de domicile roule avec Réseau Entreprendre Limousin depuis 2014. Portrait, sans fard, d’une membre active qui carbure à la motivation.

On l’imagine aisément, cheveux au vent, telle Brigitte Bardot fonçant sur son bolide. Mais Marie-Laure, elle, ne porte pas de bottes de cuir ! Et de toute façon, sa passion est plutôt l’efficacité dans les choix entrepreneuriaux que la rapidité sur une moto.  « Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin » explique celle qui est à la tête de 2BM à Feytiat. Elle le sait, mieux vaut avoir au moins un passager dans le voyage vers la création de société. « C’est essentiel d’être bien accompagnée, il ne faut pas rester seule dans son coin » précise-t-elle, mentionnant que Réseau Entreprendre Limousin l’a « beaucoup soutenue ».  Lauréate en 2014, elle est ensuite devenue membre avenir puis membre active. « L’expérience des uns peut aider les autres. Quel que soit le domaine d’activité, tous les chefs d’entreprise ont des points communs ».

L’essence de l’entrepreneuriat : la polyvalence ?

Son calice à elle est la sécurité de domicile. Et son essence, si elle n’est de Guerlain, Marie-Laure la trouve dans la menuiserie et l’électrotechnique. Auparavant salariée dans ce secteur pendant plus de dix ans, elle a appris au fil du temps à devenir experte en poses et installations de fenêtres, pergolas, portes de garage, volets roulants ou encore alarmes de maisons. « Nous faisons également du dépannage » décrit la pro de l’automatisme, entourée de son mari et de cinq salariés. Dans son bureau, la couleur dynamique orange contraste avec le noir et une énergie évidente emplit la pièce, en plus d’une senteur de lavande. Au mur, des slogans imprimés sur des feuilles A4 revigorent ceux qui attardent leur attention dessus. « Quand on pense positivement, on trouve des solutions à tout » indique l’un d’entre-eux. « J’ai une équipe soudée » dit-elle, sans jeu de mots volontaire. « Chacun est autonome et polyvalent, chacun met sa pierre à l’édifice » ajoute-t-elle, considérant l’entrepreneuriat comme une construction du quotidien.

« Cela va bien au-delà du professionnel,  c’est le côté humain qui émane de tout cela »

« Le tout est d’avoir envie de le faire » poursuit la creusoise d’origine, motivée. « Je souhaite rendre à Réseau Entreprendre Limousin ce qu’on m’a apporté, cette bienveillance qui m’a aidée. Cela va bien au-delà du professionnel,  c’est le côté humain qui émane de tout cela » dit-elle, souriante. « La gestion, c’est compliqué. Réseau Entreprendre Limousin permet d’avoir un recul nécessaire et non de se retrouver devant un mur sans porte ! » lâche Marie-Laure avec humour. Soirées conviviales, comités d’engagement : « Chaque membre dégage le temps qu’il a envie de donner. Il ne faut pas le faire par obligation, il faut le faire par volonté ». Une volonté qui fait de cette « business woman » de 41 ans, une battante au hobby hors du commun. « Je suis arbitre fédéral pour le BMX » indique-t-elle, se dévoilant au fil de la conversation. De quoi donner à Réseau Entreprendre Limousin de rouler avec elle !