Le principe, c’est la gratuité