Sans les précieux conseils de notre accompagnateur, les rencontres entre lauréats et membres du Réseau, MEMOVIE n’aurait sans doute pas eu le même parcours.

 

Voilà bientôt 6 ans que MEMOVIE a vu le jour et que son développement continue dans la direction imaginée alors. Nous sommes deux à avoir créé MEMOVIE. Mais s’il est bien une réalité dont on prend rapidement conscience, c’est que la réussite d’un projet n’est pas le fait d’une ou deux personnes, c’est la résultante de réussites commerciales, financières et de maintes rencontres humaines, tant avec ses clients et collaborateurs qu’avec les personnes qui accompagnent et conseillent l’entreprise. D’accompagnement, il en est question avec le Réseau Entreprendre. Sans les précieux conseils de notre accompagnateur, les rencontres entre lauréats et membres du Réseau, MEMOVIE n’aurait sans doute pas eu le même parcours.

Créatif, passionné par notre métier, pas si mauvais commercial, pas trop mauvais gestionnaire, etc., nous avions, certes des compétences et la confiance nécessaire pour lancer notre Start’up, mais il nous manquait quelques principes de bonne gouvernance et de management. Lors de notre rencontre avec Céline Delhoye, responsable du Réseau Entreprendre en Brabant Wallon, nous avons fait part de ces manques, de même que notre souhait d’être accompagné par quelqu’un avec une expertise dans notre domaine. Cette dernière requête n’a pas encore abouti, mais par contre, le Réseau Entreprendre nous a permis de faire des bonds de géants sur le management et la gouvernance. L’un des atouts indéniables et pas forcément imaginés de notre accompagnement fut également la prise de recul, la distance nécessaire à avoir pour prendre de meilleure décision. On ne se répète jamais assez qu’il est nécessaire de «  sortir le nez du guidon » de manière régulière, que se remettre en question est bénéfique même si c’est pour confirmer ses choix. Notre accompagnement avec le Réseau Entreprendre pendant prêt de deux ans fut une réussite et MEMOVIE est en croissance, nul doute que ce premier événement a influencé l’autre. MERCI