Nos membres témoignent de leur motivation ou encore de leur implication au sein du Réseau Entreprendre Yvelines, découvrez les à travers ces interviews.

Interview de Philippe Gardies, ex-CEO Wolseley
Accompagner un premier de cordée !Philippe Gardies, ex-CEO Wolseley France

Lorsque le créateur, devenu lauréat, se lance activement dans le développement de son projet, il est un peu comme le premier de cordée qui s’attaque à la voie vertigineuse du sommet qu’il a choisi.

Bravo pour son audace, l’intelligence de son projet, et tout ce qu’il a évalué, calculé, estimé pour réussir à atteindre son objectif. Mais les choses ne sont pas toujours si simples, ou tout simplement ne se passent pas toujours comme on les prévoyait !

Il faudra alors revisiter la stratégie, les actions, les moyens, potentiellement s’arrêter un moment au refuge, voire revenir un peu en arrière… C’est toute la difficulté et tout le côté passionnant de cette aventure.

Mais contrairement à l’alpiniste qui évolue seul face à la paroi, notre premier de cordée bénéficie chez Réseau Entreprendre de l’appui permanent de son accompagnateur. Ce dernier sera tout à la fois le conseil et le challenger, l’accélérateur et le modérateur, celui à qui on peut tout confier sans peur du jugement et qui participera toujours à la recherche de solutions.

Et si toutefois le temps devenait trop incertain et les choses trop risquées, il pourrait toujours aller chercher du renfort au camp de base ! C’est toute la structure du réseau qui se mettrait alors en branle avec l’accompagnateur pour aider notre premier de cordée à corriger la situation, repartir sur des bases solides et atteindre enfin son objectif.

Alors l’équipe créateur-accompagnateur-réseau aura pleinement joué son rôle et notre premier de cordée, regardant derrière lui en arrivant au sommet, verra fleurir les résultats de son entreprise et pourra ainsi contribuer au développement de l’emploi pour lequel nous œuvrons tous !

Ensemble, multiplions les cordées !

Interview de Stéphane Tripot, Président de PORT EUROPE
Accompagner, aider, donner un coup de pouce…Stéphane Tripot, Président de PORT EUROPE

Ce qui m’a donné envie de rejoindre l’association, c’est la logique de transmission et de partage d’expérience.

Au début on dit que l’on n’a pas le temps mais finalement c’est de plus en plus un bonheur de participer à ces réunions un peu tardives, de partager et de voir des entrepreneurs, de les aider. Se dire que l’on peut transmettre ce qu’on aurait aimé avoir au départ pour aider de jeunes créateurs d’entreprise super motivés, c’est passionnant. Jeunes ou moins jeunes d’ailleurs, des gens qui ont envie de changer de vie et de se donner pour un projet.

Interview de Jean-Paul Patureau, Directeur associé de Nov'Activ
Notre expérience, nos succès et nos échecs font partie de ce capital amassé.Jean-Paul Patureau, Directeur associé de Nov'Activ

J’ai eu la chance d’effectuer ma carrière dans les Systèmes d’Information au sein d’une ESN internationale dont le siège était en Suède : le groupe IBS AB, 2600 personnes présentes dans plus de 40 pays, et pour lequel j’avais la Direction France avec plus de 200 personnes Paris/province.

Notre métier : la Distribution à Valeur Ajoutée d’ERP et leur intégration pour une clientèle majoritairement internationale.

La particularité de ce Groupe était de considérer que la proximité du client était un gage de succès et une incitation à fournir des prestations de qualité. Autre particularité, en cas de croissance externe : « c’est mieux de conserver le chef d’entreprise à la tête de son équipe ».

J’ai trouvé au sein d’IBS tous les ingrédients pour être atteint par la passion d’entreprendre : négocier le rachat d’entreprises, intégrer l’équipe et son chef d’entreprise, accompagner cette intégration (pas toujours simple) et vivre avec tous ces patrons, à forte personnalité, et qui ont apporté de véritables exigences dans le business, pour le groupe, en France et dans le monde.

Le management de patrons de BU qui sont des ex-chefs d’entreprise est certainement plus complexe qu’une organisation classique et en même temps riche d’une diversité qui dans bien des cas a fait la différence pour gagner de belles affaires.

J’ai envie de transmettre cette passion et j’ai trouvé avec Réseau Entreprendre un cadre dans lequel j’ai plaisir à m’exprimer, tout en continuant par ailleurs à m’engager sur des projets personnels.

Notre expérience, nos succès et nos échecs font partie de ce capital amassé. Nous nous devons de le partager car pour le chef d’entreprise seul aux manettes face à des prises de décisions difficiles, nous sommes là, bienveillants, pour le sortir de sa solitude et le challenger sur ces doutes, sans oublier la puissance d’un réseau de plus 8000 membres exerçant le même métier. Quelle évidence : « ensemble nous sommes plus forts ».

Et quand on aime on partage avec ses amis, ce que je fais en les invitant à rejoindre Réseau Entreprendre Yvelines !

Interview de Valérie Guimard, Dirigeant Fondateur Si4You
Vous verrez que l’étude qui indique que les bénévoles sont des gens plus heureux que les autres est une réalité au sein de Réseau Entreprendre !  Valérie Guimard, Dirigeant Fondateur Si4You

Comment en êtes-vous arrivé à devenir membre du Réseau Entreprendre Yvelines ?

– Tout d’abord, parce que les fondements du réseau correspondent à mes valeurs :

              • Bienveillance et solidarité
              • Engagement responsable mettant l’humain au cœur de nos préoccupations, selon les mots d’André Mulliez « L’important c’est la personne »
              • Transmissions de nos connaissances à travers la gratuité de nos accompagnements

– Mais aussi parce que le modèle fonctionne avec des méthodes d’entreprise au bénéfice de l’emploi sur notre territoire.
– Enfin, c’est un modèle auquel je crois, qui par ailleurs m’aurait été très utile à la création de mon entreprise… donc j’ai signé il y a maintenant 5 ans

Qu’est-ce qui vous motive, vous inspire et vous satisfait dans l’accompagnement des entrepreneurs ?

Ce que j’y ai trouvé :

      • De l’énergie et de la remise en cause : au fil des comités d’engagement on découvre des entrepreneurs volontaires, enthousiastes, qui sont convaincus qu’ils vont réussir, avec des idées ou des modèles innovants, intéressants, étonnants qui nous remettent en cause dans nos propres organisations… c’est tout simplement dynamisant
      • De la confrontation d’idées ou de points de vue, tant dans les comités que dans les accompagnements, qui nous fait grandir, nous aussi
      • De l’utilité, dans la transmission d’expérience et l’ouverture de nos réseaux
      • Mais aussi de belles personnes, car n’oublions pas que nous sommes bénévoles sans attente de retour… les gens que nous côtoyons ont forcément des valeurs communes aux nôtres, et c’est particulièrement agréable.

Quels sont les moments forts que vous avez pu expérimenter au sein du réseau ?

      • La Biennale, qui regroupe l’ensemble de notre réseau, y compris l’international, membres, lauréat, collaborateurs, qui permet de partager nos valeurs et idées, pendant deux jours, à travers différents ateliers, de jeux, de réflexion, de conférences, de networking… C’est un temps fort où l’on prend conscience de la puissance de notre réseau et qui permet de créer beaucoup de liens inter associations
      • Le dîner des membres qui nous permet de mieux nous connaitre, mais également de trouver des clients ou partenaires qui ont les mêmes valeurs
      • La fête des lauréats qui nous permet de mettre en avant nos Lauréats et notre réseau.

 

Que diriez-vous à un chef d’entreprise pour le motiver à rejoindre le réseau ?

Je suis venue pour donner et… j’ai tellement reçu…
N’hésitez plus rejoignez-nous !
…et vous verrez que l’étude qui indique que les bénévoles sont des gens plus heureux que les autres est une réalité au sein de Réseau Entreprendre ! 😊