Un réseau 100% chefs d’entreprise

Le financement des associations du réseau est essentiellement privé. Une cotisation est ainsi demandée aux membres qui souhaitent intégrer le Réseau Entreprendre. Grâce à l’entraide bénévole des chefs d’entreprise, le Réseau Entreprendre est une véritable communauté de solidarité sans frontières !

Objectif du Réseau Entreprendre ® Alpes du Sud : Faire réussir de nouveaux entrepreneurs grâce à l’accompagnement de chefs d’entreprise !

Le Mot du Président,

« Notre association, Réseau Entreprendre Alpes du Sud est la dernière née des associations du Réseau Entreprendre. Elle a pour objectif de dynamiser le tissu économique local en aidant les créateurs et repreneurs de PME porteuses de richesses et d’emplois.

Au jour de la création de l’association en octobre 2017, 20 membres dirigeants d’entreprises se sont d’ores et déjà engagés bénévolement à conseiller, orienter et accompagner les porteurs de projets avec des méthodes d’entreprise.

Outre cet accompagnement précieux, le Réseau Entreprendre Alpes du Sud soutient également les créateurs et repreneurs d’entreprises par un dispositif de prêts d’honneur qui sécurise le plan de financement.

La reconnaissance d’utilité publique a été attribuée au Réseau Entreprendre en 2003.

Basée sur des valeurs fortes de compétences, de bénévolat et de gratuité, une éthique rigoureuse s’applique aussi bien lors de la sélection et de la validation des projets, que lors des décisions des comités d’engagement et au cours de l’accompagnement individuel et collectif des lauréats.

Le Réseau Entreprendre ® Alpes du Sud est opérationnel depuis le 2 janvier 2018 et il accompagne déjà plusieurs projets de création, de reprise ou de développement de PME sur le territoire des Alpes de Haute-Provence et des Hautes-Alpes. »

« Le Réseau Entreprendre ® Alpes du Sud accompagne les futures PME à potentiel, créatrices d’emplois et de richesses »

 

Franck BEUNÈCHE,
Président de Réseau Entreprendre® Alpes du Sud
« Le cœur de cible de Réseau Entreprendre Alpes du Sud est constitué de projets potentiellement destinés à devenir des PME, c’est-à-dire des créations, reprises ou développement d’entreprises d’au moins 3 emplois et 10 emplois à 5 ans ».