Réseau Entreprendre
Espace André Mulliez
Roubaix 59100 France
Réseau Entreprendre
50.676037, 3.169522499999971
Retour aux actualités >>

17/03/2014

Réseau Entreprendre livre ses propositions pour favoriser l'entrepreneuriat chez les femmes

40% de femmes entrepreneurs d'ici 2015 : tel est l'objectif donné par le gouvernement actuel. A l'occasion de la semaine de la sensibilisation des jeunes à l'entrepreneuriat au féminin, qui s'ouvre du 17 au 21 mars, Réseau Entreprendre apporte des réponses mais aussi des propositions pour répondre à cet objectif.

« Nous avons souhaité confier à Séverine Le Loarne professeur – chercheur à Grenoble Ecole de Management, une étude auprès de 849 chefs d'entreprise de notre réseau pour comprendre comment la personnalité et l'environnement du dirigeant – homme ou femme / junior ou sénior – influaient sur les stratégies de développement de leur entreprise. C'est un enjeu important pour notre pays et c'est aussi pour cela que Réseau Entreprendre a souhaité s'engager aux côtés de la Ministre au Droit des Femmes, Najat Vallaud-Belkacem, en signant la charte d'engagement en faveur de l'entrepreneuriat au féminin, en février dernier. » explique David Pouyanne, Président de Réseau Entreprendre.

Si les femmes affichent des ambitions tout aussi importantes que les hommes quand l'entreprise est créée, elles ont toutefois plus de difficulté à se lancer dans une création ou une reprise d'entreprise.

Proposer un environnement entrepreneurial autour des porteuses de projets

Il ressort de l'étude que l'environnement entrepreneurial est un facteur décisif dans le passage à l'acte d'entreprendre : plus de 70% des répondants ayant eux-mêmes des entrepreneurs dans leurs famille ou leurs proches. Chez les femmes, la filiation entrepreneuriale est plus marquée : 47% ayant des parents entrepreneurs contre 38% chez les hommes.

Pour autant, si la filiation favorise le passage à l'acte, il n'y a pas de corrélation entre filiation et le développement de l'entreprise. Il est donc nécessaire de mener des actions de sensibilisation à l'entrepreneuriat pour en faire une option pour toute femme. « Anne-Laure Constanza d'Envie de Fraises, Kelly Choi de Kelly Sushi, … nous souhaitons, avec la contribution des média, promouvoir les belles histoires d'entreprises développées par des femmes. », précise David Pouyanne.

L'accompagnement « amont » proposé par Réseau Entreprendre constitue un autre élément de  réponse. Lors des premiers contacts avec Réseau Entreprendre les candidates ont l'opportunité de rencontrer des chefs d'entreprise pour préparer, enrichir leur projet. Même s'il n'y a pas de filiation parents / enfants, la transmission s'organise de la même manière entre générations chez Réseau Entreprendre.


Développer une écoute spécifique des projets portés par des femmes

Les femmes doivent osez afficher leur ambition car elles en possèdent autant que les hommes mais l'affichent d'une manière différente. Grâce à l'expérience du terrain et les premiers résultats de l'étude, il apparaît qu'il est nécessaire d'accompagner les femmes en amont avec une attention particulière visant à lever les freins et révéler le potentiel de leur ambition.

Frédéric Coffy, directeur de Réseau Entreprendre Rhône :« En étudiant les projets, nous prenons en compte le fait que les femmes minorent parfois leur potentiel de création d'emplois. Un homme aura tendance à annoncer 15 emplois et 1,5 M€ de CA, tandis qu'une femme prudemment minorera. Pourtant finalement elle aura créé aussi 15 emplois ! Le résultat est parlant 25% des lauréats de Réseau Entreprendre Rhône sont des femmes.»

Réseau Entreprendre va désormais proposer avec Fédération Pionnières, à ses équipes opérationnelles mais aussi aux chefs d'entreprise accompagnateurs, un module de formation visant à développer une écoute spécifique des projets portés par des femmes qui sont moins enclines à prendre des risques ou à s'affirmer.

Accompagner pour assurer le maximum de chances de succès

Les chiffres le prouvent : l'accompagnement a un impact réel sur la pérennité des jeunes entreprises. 90% des lauréats Réseau Entreprendre sont toujours en activité, 3 ans après démarrage contre moins de 76% en moyenne en France. Ce taux de pérennité chez les femmes semble être légèrement en-dessous de celui des entreprises portées par des hommes : 85% contre 91% pour les hommes. Ces résultats illustrent l'importance de sensibiliser les femmes à l'accompagnement entrepreneurial.

Portrait-robot de la femme, dirigeante d'une PME en France

Données issues de cette étude et de l'enquête d'impact de Réseau Entreprendre (2013)

AGE. Les femmes qui entreprennent sont de plus en plus jeunes, même si la répartition en matière d'entrepreneuriat s'estompe chez les jeunes générations : 30% des entrepreneurs âgés de 25 à 40 ans sont des femmes ; 18% des entrepreneurs âgés de 40 à 55 ans sont des femmes 

STATUT PERSONNEL. D'un point de vue personnel, les femmes sont 20% à être célibataire et à 72% à avoir des enfants mais ces résultats sont à mettre en regard de l'âge des répondants. En moyenne, elles ont 2 enfants.

PROJET. Les femmes qui créent des entreprises le font pour la majorité dans le secteur des services mais très peu de femmes reprennent une entreprise : 16% contre 38% pour les hommes. Des actions sont également à envisager pour promouvoir la reprise d'entreprise auprès des femmes.

APPROCHE DU METIER DE CHEF D'ENTREPRISE. Les femmes ont une approche différente de celle des hommes notamment concernantle management pour lesquelles le bien-être ou la délégation sont essentiels. Anne-Laure Constanza, fondatrice de Envie de Fraises : « Les salariées bénéficient d'un 3ème mois de congés payés pour reculer leur retour dans l'entreprise suite à une grossesse, j'offre également des jours enfant malade, une prime de naissance et j'encourage le télétravail. » Pour Sandra Legrand, dirigeante de Kalidéa, la délégation et la confiance sont essentielle : «  Dans mon entreprise, je fais confiance et je délègue beaucoup. Cette confiance n'exclut pas le contrôle et pousse les collaborateurs à grandir. »

 

Consultez notre communiqué de presse présentant nos propositions pour favoriser l'entrepreneuriat chez les femmes