(c) Journal du Pays Yonnais

Activité : Conception et fabrication de digraphes

Thomas Ailleret, polytechnicien de 38 ans a créé l’entreprise LIGADO à La Roche-sur-Yon et intègre la promotion des Lauréats 2022, avec un concept aussi étonnant qu’original : le digraphe.

Le digraphe est un « objet physique présentant une illusion d’optique saisissante : vu depuis un certain angle, il présente la forme d’un mot ou d’une expression, et vu d’un autre angle, d’un autre mot ou expression. L’objet permet de matérialiser de manière originale des associations, par exemple de deux membres d’un couple ou d’une famille » explique son concepteur.

La phase de conception nécessite l’utilisation d’un logiciel de modélisation inédit et conçut par Thomas pour rendre possible toutes les combinaisons de lettres. Vient ensuite l’impression 3D pour façonner les lettrages et donner corps à une illusion parfaite. Les lettres sont réalisées en PLA, un plastique issu de l’amidon de maïs, montées par des pics sur un socle en bois. Chaque digraphe est donc unique et nécessite entre 4 et 6 heures de fabrication dans l’atelier, où Thomas est, pour l’instant, seul aux commandes.

Un objet singulier pour un parcours de vie tout aussi étonnant. Pour réaliser ce pari, Thomas Ailleret a quitté un poste stratégique dans l’industrie vendéenne et créé seul la société LIGADO, qui signifie “le lien” en espéranto. « Pour montrer la valeur du lien dans un monde parfois trop éclaté » ajoute Thomas. Le digraphe « matérialise parfaitement cette mission, puisqu’il permet de montrer de manière originale et “inséparable” les liens qui font nos vies : liens de couple et liens de fratries. » Dans les développements futurs, Thomas Ailleret réfléchit à une offre professionnelle avec une déclinaison pour les entreprises, dont les enseignes pourraient associer un nom et un court slogan.

Thomas Ailleret intègre la promo 2022 des lauréats de Réseau Entreprendre Vendée. Il bénéficiera d’un accompagnement de 2 ans et d’un prêt d’honneur de 20 000 €