Etre lauréate de Réseau Entreprendre Atlantique est un vrai gage de crédibilité auprès des acteurs régionaux

Sylvie DAVILA Docteur en Biologie-MBA s’est associée avec le Dr Bruno SCHEFFER, radiologue pour créer l’entreprise HERA-MI. Cette jeune entreprise innovante souhaite mettre l’intelligence artificielle au service du diagnostic précoce du cancer du sein.

L’histoire d’HERA-MI
Le cancer du sein est le 1er cancer en terme de fréquence, chez la femme cependant, s’il est diagnostiqué de façon précoce, il peut être guéri dans près de 90% des cas. HERA-MI a décidé de s’appuyer sur les techniques d’apprentissage automatique et le traitement d’image pour développer un logiciel d’aide au diagnostic afin d’optimiser la détection précoce du cancer du sein. A terme, ce logiciel permettra la lecture automatisée multi-modalités. Cet outil est destiné à améliorer la qualité et la précision du diagnostic tout en diminuant le temps d’interprétation du radiologue. Les patientes seront prises en charge plus rapidement, leur offrant ainsi de meilleures chance de guérison.

La stratégie d’HERA-MI

Le prototype est en phase de finalisation et sera prochainement déployé à l’Institut de Cancérologie de l’Ouest « nous estimons pouvoir mettre sur le marché la première version du logiciel en 2019 » précise Sylvie. HERA-MI a également pour ambition de s’orienter vers la robotique en développant une solution de biopsie mammaire robotisée à travers un projet collaboratif qui s’appuiera sur le dynamisme et l’expertise régionale dans le domaine de la cancérologie, l’apprentissage automatique et la robotique. Avec 2 emplois déjà créés, elle vise 9 emplois dans 3 ans.

L’accompagnement Réseau Entreprendre Atlantique

Cet accompagnement m’aidera à être mieux armée pour pouvoir être à même de gérer toutes les étapes-clés et aspects de mon entreprise dans les meilleures conditions

Accompagnée pendant plusieurs mois par Benjamin GUILLET, chargé de mission au sein de Réseau Entreprendre Atlantique, cette nouvelle chef d’entreprise va bénéficier pendant 2 années de l’accompagnement et des conseils avisés d’un chef d’entreprise expérimenté, François VIGNEAU, président d’EUROFINS. Il nous explique «  je souhaite lui apporter chaque mois, un moment où elle s’arrête et réfléchit à sa stratégie mais aussi à ses problématiques du moment. J’essayerai d’être un miroir l’aidant à se poser les bonnes questions et se focaliser sur les bons sujets, et in fine à prendre des décisions. » Il ajoute « je partagerai avec elle mon expérience de chef d’entreprise et notamment les erreurs que j’ai pu faire. Enfin, comme je l’ai fait avec d’autres lauréats, je m’attacherai à limiter chacune de nos rencontres à quelques thèmes clés que nous approfondirons. »

L’accompagnement me permettra de ne pas être seule dans les moments difficiles où les décisions et les choix sont souvent clés.