La base line de Réseau Entreprendre est « pour créer des emplois, créons des employeurs ». C’est pour devenir un employeur entreprenant et me faire accompagner par des professionnels dans ce défi que j’ai choisi cette association

Après 8 années en tant que salarié au sein de la Carrosserie ATS, Alexandre DELARUE vient de prendre les commandes de cette entreprise qui conçoit des carrosseries industrielles adaptées aux différents métiers

Le parcours du repreneur

Passionné par la technique et l’industrie, c’est naturellement qu’Alexandre DELARUE s’est orienté vers des études d’ingénieur. Après un passage chez Airbus à Nantes au service Méthodes Usinage et avoir assuré la direction d’une usine de 120 personnes au Tchad, il a rejoint son père en 2011 pour assurer la gestion d’un site d’assemblage de camions de pompiers. « J’ai évolué en interne vers la direction commerciale pendant 3 ans puis plus récemment vers la direction générale. En parallèle, j’ai complété ma formation par un Master en Administration des Entreprises à l’IAE de Nantes » nous explique ce jeune entrepreneur.

« L’aventure entrepreneuriale m’a toujours attiré. Il s’agit d’un réel challenge de porter un projet ambitieux mais surtout de s’appuyer sur les équipes en place pour faire évoluer les entreprises. En effet, la force d’ATS réside, au-delà de ses clients, dans ses équipes d’experts. Le domaine de la carrosserie industrielle est passionnant par la variété qu’il offre aussi bien dans les produits que dans l’organisation. A ce titre, ATS regroupe technique, production, finances et encadrement des équipes tout en restant à taille humaine. Cet ensemble m’a séduit lors de mon arrivée et offre de nombreuses perspectives de développement et d’épanouissement. »

La stratégie à 3 ans d’ATS

« Aujourd’hui, ATS a besoin d’un nouveau souffle, principalement au niveau commercial et industriel. Pour cela, je souhaite optimiser les processus de fabrication et développer de nouveaux marchés afin de pérenniser l’entreprise. Les 8 années passées dans la société m’ont permis d’avoir une bonne vision des produits et du marché ; ainsi que de comprendre l’organisation et de connaitre les équipes. Je m’appuierai sur ma formation technique pour apporter des pistes d’amélioration. »

Avec 37 emplois à la reprise, ce jeune chef d’entreprise vise la création de 5 emplois de plus dans 3 ans.

L’accompagnement par Réseau Entreprendre Atlantique

L’encadrement durant la rédaction du dossier m’a permis de questionner de manière très pertinente mon projet, et je compte bien continuer ces échanges en tant que lauréat.

Accompagné pendant 7 mois par Gérard PICHEREAU, chargé d’étude bénévole au sein de Réseau Entreprendre Atlantique, ce jeune chef d’entreprise va bénéficier gratuitement pendant deux années de l’expertise d’un chef d’entreprise expérimenté.

Thomas MORIN, dirigeant de GLOBAL CRIO, explique « j’ai tout de suite adhéré au discours d’Alexandre. J’ai apprécié sa volonté de développer l’activité existante en cherchant des pistes d’optimisation à travers de nouvelles méthodes de travail, mais aussi son désir de conquérir de nouveaux marchés. Son dynamisme et sa jeunesse ont été également deux atouts importants pour notre future collaboration. Je pense aussi que nos moments d’échange pourront être enrichissants et bénéfiques pour moi, en tant qu’homme et entrepreneur. » Il ajoute « comme moi, Alexandre est dans le cadre d’une reprise d’activité dans une structure où il était salarié auparavant. J’aimerais ainsi pouvoir lui faire partager mon expérience sur une entreprise déjà en place depuis quelques années et également lui faire profiter de mes connaissances en matière de gestion et de pilotage. »

En savoir plus : www.carrosserie-ats.com

L’échange et l’entraide entre pairs peut faire la différence en cas de difficultés.