.

Vivre l’aventure Réseau Entreprendre, c’est me donner un maximum de chance de réussir mon projet, m’apporter un œil extérieur qui (…) nous aide à faire ce fameux pas de coté qui ouvre le champ des possibles et des solutions

Fabrice BREFabrice BrebionBION a repris AETIC et MIL’IN, deux entreprises spécialisées dans le conseil, la réalisation de projets, la formation et le travail à façon dans le secteur de la meunerie.

 

L’histoire de la reprise

Représentant d’une sixième génération de meunier, le parcours de Fabrice, c’est avant tout une histoire de famille. Après vingt ans d’expériences au sein de la meunerie, durant lesquelles il a pu acquérir de solides compétences techniques et managériales, aujourd’hui, il se lance dans l’aventure entrepreneuriale. Il explique : « De l’ouvrier meunier au responsable de site, en passant par la conduite et la réalisation de projets industriels, mon parcours m’a amené naturellement à vouloir voler aujourd’hui de mes propres ailes ».

« DES MEUNIERS AU SERVICE DES MEUNIERS : c’est ce slogan qui m’a poussé à reprendre les entreprises liées à la meunerie AETIC et MIL’IN ». Le métier de meunier est très méconnu : « quand on l’évoque, bon nombre de personnes s’étonnent que cela existe encore ». La meunerie fait donc face à une pénurie de main d’œuvre et de compétences. En reprenant ces deux entreprises, Fabrice souhaite accompagner les meuniers dans leurs projets de développement en leur apportant toute son expertise et expérience. Il compte aussi trouver de nouvelles sources d’épanouissement et de nouveaux challenges : « C’est toujours cette quête de nouveautés et de défis qui m’a poussé vers l’avant au cours de ma carrière ».

De plus, la reprise de ces entreprises à tailles humaines va lui permettre de retrouver une dimension importante à ses yeux : « accompagner mes clients et mes salariés dans leur projet, dans le respect de mes valeurs est aussi une source de motivation ».

Pourquoi se faire accompagner par Réseau Entreprendre Atlantique ?

« Vivre l’aventure Réseau Entreprendre, c’est aussi me donner un maximum de chance de réussir mon projet, m’apporter un œil extérieur qui, bien souvent, propose un autre point de vue sur les situations et nous aide à faire ce fameux pas de coté qui ouvre le champ des possibles et des solutions. Je pense au final qu’entreprendre cette démarche résume parfaitement ce proverbe africain qui me parle beaucoup : « Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». »

La stratégie à 3 ans

Déjà deux personnes d’embauchées sur la société AETIC. Son but ? Constituer une équipe stable, structurée et autonome afin de bien appréhender les chantiers et développer l’aspect qualitatif des prestations.

Pour MIL’IN, ce nouveau chef d’entreprise souhaite développer l’aspect commercial et la mise au point de nouveaux produits afin d’augmenter les volumes traités pour, à termes, pouvoir embaucher un meunier. « Pour se faire, je cible la petite et moyenne meunerie française en apportant cette rigueur et cette qualité de conseil, de réalisation ou de formation et les entreprises qui cherchent de la valeur ajoutée avec de nouveaux produits à base de végétal. Cette création de valeur me permettra d’améliorer la rentabilité de l’entreprise ».

Pour en savoir plus : https://www.aetic.eu/

L’accompagnement par Réseau Entreprendre Atlantique

Afin de l’accompagner dans son parcours d’entrepreneur, Fabrice sera en lien pendant 2 ans avec Jérôme BEVAN, dirigeant expérimenté de SAS RICHARDEAU. Il explique pourquoi il a accepté de suivre Fabrice : « J’ai eu l’occasion de rencontrer Fabrice lors de son comité d’engagement. L’homme et le projet m’ont plu et ont éveillé chez moi de la curiosité, l’envie de découvrir et de l’aider. La réciprocité est une valeur importante pour moi, j’avais eu la chance d’être accompagné par Eric CHOPOT en 2013. Cela avait été très bénéfique pour moi. J’espère donc pouvoir lui apporter mon écoute et mon partage d’expérience, que ce soit en tant qu’entrepreneur, que lauréat ».