Par Joël Plissonneau, Président de Serrano et président de Réseau Entreprendre Adour 

Il est difficile de donner une recette magique tant les configurations pour la reprise d’entreprise sont variées : reprise familiale, reprise par des salariés, dans un environnement professionnel connu ou non, …

Il est difficile de généraliser et pourtant, d’expérience, les premiers mois sont décisifs et quelques conseils peuvent vous aider à les réussir.

1- Vous reprenez une entreprise dont vous connaissez le métier ? Dans ce cas, plus vous irez vite dans la mise en oeuvre de la stratégie que vous avez préalablement définie, plus vous avez de chance de provoquer rapidement la synergie dont vous avez besoin pour mettre en oeuvre les changements que vous jugez nécessaire.
Dans ce cas, inutile de lire les sept conseils qui suivent et allez directement aux conseils huit, neuf et dix.

2- Vous ne connaissez pas suffisamment le métier de votre acquisition ? Même si la négociation n’a pas toujours été simple avec le cédant, l’heure est à la diplomatie. La période de transition doit vous permettre de mieux appréhender toutes les réalités de l’entreprise acquise.

3- Tout est à faire mais tout n’est pas urgent et important. Bref, hiérarchisez vos actions et validez au fur à mesure ce qui est fait et à faire.

4- Les tous premier mois, restez discret sur les modifications que vous souhaitez mettre en oeuvre. Prenez le temps de l’analyse et évitezr les messages qui pourraient inquiéter inutilement vos salariés. Restez factuel et sobre dans votre communication.

5- Ne sous-estimez pas la perte de confiance qui peut s’emparer des salariés, des clients et des fournisseurs lors d’un changement à la direction. Restez attentif aux signaux faibles pour être réactif.

6- S’il survient un problème majeur, c’est en revanche l’occasion de montrer votre sens de la négociation et de la prise de décision.

7- Pendant les phases d’audit préalables à la reprise, aux jeux des points forts et des points faibles de nombreuses idées ont dû émerger.N’hésitez pas à faire preuve d’humilité et à refaire l’exercice après quelques mois : le résultat pourrait être surprenant !

8- Essayez de ne pas trop impacter votre vie familiale avec cette situation professionnelle. Vos proches seront un soutien indispensable !

9- N’oubliez pas votre yoga, sport, modélisme, jardinage etc. bref ce qui vous permet de rester en forme.

10-Vous allez avoir besoin d’aide, c’est le moment d’activer vos réseaux et donc « Réseau Entreprendre ».

 

Réseau Entreprendre, partenaire de la Quinzaine de la reprise, est mobilisé pour accompagner les repreneurs afin d’agir sur le maintien et la sauvegarde de l’emploi dans les territoires. En savoir plus. 

X

Noël by Réseau Entreprendre