C’est en écoutant les autres que l’on trouve des solutions à ses propres problématiques.

Peux-tu en quelques lignes présenter ton parcours ?

Sortie d’HEC en 2009, j’ai travaillé pendant 18 mois chez Bio C Bon. J’avais à ce moment-là 24 ans et je cherchais une idée de boite car je voulais monter mon propre projet.
C’était l’époque du développement du commerce sur internet ; j’ai senti que la vente en ligne d’articles de mode allait devenir plus importante et il me semblait que les sous-vêtements étaient particulièrement adaptés à ce nouveau mode de consommation par la légèreté du produit. J’ai donc décidé de lancer ma propre marque : Le Slip Français.
J’aime les marques et leurs histoires, j’aime défendre l’artisanat et vendre un produit, faire bouger les lignes. C’est tout cela que je porte au travers de ma création d’entreprise.

Réseau Entreprendre, était-ce un hasard ? comment es-tu entré en contact avec Réseau Entreprendre Paris ?

A l’origine, j’ai contacté Réseau Entreprendre avec l’envie d’être accompagné. Je suis arrivée un peu tard (mon entreprise avait trois ans) alors j’ai choisi de devenir membre pour intégrer le réseau.


Réseau Entreprendre est incontournable dans l’écosystème des start-up


Peux-tu en quelques lignes présenter ton parcours ?

Réseau Entreprendre est incontournable dans l’écosystème des start-up et de la création d’entreprise. J’avais vraiment envie de rejoindre ce mouvement. Je suis heureux de donner du temps à des entrepreneurs en création (même si j’ai toujours l’impression d’en manquer) car d’autres l’ont fait pour moi !

Qu’apprends-tu, que retiens-tu de tes relations avec les porteurs de projet que tu accompagnes ? De cette relation ?

Je rencontre régulièrement des entrepreneurs dans leur parcours d’accompagnement en amont du comité d’engagement qui leur permettra de devenir pour certains lauréat Réseau Entreprendre. Je leur apporte des conseils mais j’ai vraiment l’impression que par ces rencontres et ces échanges, je progresse de mon côté également. C’est en écoutant les autres que l’on trouve des solutions à ses propres problématiques.

As-tu un souvenir particulier à partager ?

Oui j’ai fait une belle rencontre récemment : préciser ici le nom de la marque. Lors de mes échanges avec son fondateur, M. XXX, et alors que je lui apportais des conseils, on a décidé de lancer une opération ensemble, une collaboration croisée. Ça c’est la richesse de la diversité d’un réseau comme Réseau Entreprendre !

En 3 mot Réseau Entreprendre ?

Structurant, bienveillant et efficace

X

Rendez-vous à la Biennale Réseau Entreprendre les 5-6-7 octobre à Bruxelles