Interview de Christophe Harrigan, Directeur général de La Mutuelle Générale

Christophe Harrigan présente l’engagement de La Mutuelle Générale sur les salariés-aidants, un enjeu sociétal qui concernera le quart des actifs d’ici 2030.

Pourquoi la Mutuelle Générale s’est-elle emparée du sujet des salariés-aidants ? Quelle expérience en avez-vous tiré pour votre propre entreprise ?

La Mutuelle Générale est soucieuse de renforcer la solidarité entre les générations en donnant plus d’impact à ses actions et souhaite ancrer dans le long terme son engagement en faveur des salariés-aidants. Compte tenu du vieillissement de la population, la cause des aidants est un enjeu qui ne cesse de prendre de l’importance et qu’il faut appréhender dès maintenant. Il nous semble à ce titre particulièrement utile de contribuer à nourrir la réflexion des entreprises afin d’expérimenter, proposer des solutions, mobiliser toutes les parties prenantes pour améliorer la situation des salariés-aidants.

C’est pour cela que nous avons décidé de créer un Observatoire solidaire dédié à ces enjeux, dont nous commençons aujourd’hui à mettre en œuvre les premières recommandations au sein de La Mutuelle Générale. L’idée est bien sûr d’appliquer les mesures votées par les parlementaires dans le cadre de la législation du travail mais aussi d’explorer les possibilités et solutions pouvant accompagner cette démarche, tout en facilitant la détection des salariés en situation d’aidance.

Dans quelle mesure l’étude menée par l’Observatoire de La Mutuelle Générale concerne-t-elle les chefs d’entreprise ? Pourquoi est-il important qu’ils s’en saisissent dès à présent ?

Aujourd’hui, plusieurs millions de salariés sont contraints de concilier leur vie professionnelle avec le soutien à un proche en situation de dépendance, et les résultats du baromètre de l’Observatoire montrent une forte attente des salariés sur ce sujet, qu’ils travaillent dans des TPE, des PME, des ETI ou des grands groupes. Si nous voulons faire grandir la cause des aidants en entreprise, le management et les dirigeants d’entreprises doivent être sensibilisés, informés et formés, et dotés de solutions et d’outils. En travaillant sur ce sujet, les dirigeants et les managers peuvent avoir un impact direct sur la qualité de vie de leurs collaborateurs. Et on le sait bien aujourd’hui, le bien-être des salariés a un impact direct sur la performance de l’entreprise.

Quels conseils donneriez-vous à des entrepreneurs souhaitant accompagner les salariés-aidants dans leur entreprise ?

Le premier conseil que je leur donnerais est de renforcer l’information et la prévention sur ces sujets. Cela peut paraître basique, mais c’est essentiel. Un salarié en situation de proche aidant est un salarié rassuré et toujours plus serein s’il dispose de réponses aux questions qu’il se pose. A La Mutuelle Générale, l’une de nos premières actions est de travailler sur un guide d’information complet pour nos salariés, qui sera mis à jour et évoluera dans le temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi