L’accompagnement de Réseau Entreprendre nous a permis de nous poser les bonnes questions dans cette période d’évolution de notre business model.

 

Pourquoi et comment avez-vous réussi à faire pivoter votre business model ?

Notre idée de départ en 2010 était simple : proposer aux entreprises de mettre à disposition des collaborateurs des fruits à partager dans des espaces de convivialité. Ces corbeilles étant une véritable alternative aux produits de snacking.

En repartant de notre conviction profonde, celle que l’alimentation répond à des enjeux de bien-être en entreprise, nous avons fait le choix d’élargir notre offre. C’était un moyen de mieux répondre aux attentes de nos clients (petits déjeuners healthy, animations vitaminées, actions de sensibilisation, workshops Naturopathie, marché de fruits et légumes…) et donc de les fidéliser.

La diversification de notre offre a engendré une hausse de notre chiffre d’affaires, une couverture géographique nationale et une amélioration de l’expérience client mais nous a aussi rendu potentiellement plus fragiles car confrontés à plus de concurrence, guerre des prix et logique de volume.

L’accompagnement de Réseau Entreprendre nous a permis de nous poser les bonnes questions dans cette période d’évolution de notre business model, notamment : doit-on vendre un catalogue de produits ou une solution ? Que recherchent nos clients ? Doit-on répondre à des enjeux de santé ? de ressources humaines ? de territoire ?

Nous avons fait évoluer notre modèle pour le rendre plus efficient et durable. Nous sommes passés du produit à un accompagnement des entreprises en nous inspirant fortement des principes de l’économie de la fonctionnalité et de la coopération. Nous proposons des programmes packagés pour répondre aux différents enjeux auxquels sont confrontés nos clients en matière de QVT, de santé, de RSE….

Désireux d’être acteurs du “manger responsable”, nous avons rédigé une charte d’achats responsables et tissé entre nos producteurs et nos clients une chaîne vertueuse car l’alimentation est avant tout un enjeu de société, autour des agriculteurs, de la qualité de la production, de la sécurité alimentaire et de son transport.

Ce qui symbolise le mieux l’évolution de notre business model, c’est le programme de recherche scientifique que nous avons initié il y a 2 ans dans le but de pouvoir évaluer l’impact précis de nos actions dans les entreprises sur les individus d’un point de vue de la santé physique mais également au niveau de la qualité des relations sociales. Pour cela, nous pilotons un consortium dans lequel nous avons rassemblé des acteurs publics et privés qui travaillent sur les sujets de l’alimentation au travail comme le service de Nutrition de l’institut Pasteur de Lille, des chercheurs en sciences humaines et sociales (sociologues, ergonomes…), naturopathe et bien d’autres parties prenantes. Nous avons obtenu des financements qui vont nous permettre maintenant de pouvoir mener cette recherche dans plusieurs entreprises volontaires.

Nous avons mis 3 ans pour faire évoluer notre modèle et notre organisation. Durant cette période, l’accompagnement fût indispensable pour nous orienter, guider et soutenir.. L’intérêt actuel pour notre solution de la part de nos clients et de nos prospects montre que nous avons fait le bon choix.